L’entretien de la moto est une opération complexe et incontournable pour votre sécurité. Voici quelques détails indispensables pour un meilleur entretien.

Utilisez une aide électronique

Les motos modernes sont équipées de plusieurs dispositifs électroniques. Les aides électroniques sont de plus en plus nombreuses. Elles passent du régulateur de vitesse au contrôle de la traction en passant par le contrôle du soulèvement des roues arrière. Les systèmes d’assistance pour les motos sont nombreux et ils permettent de renforcer votre sécurité.

Améliorez le dispositif de freinage

Prendre des virages peut-être la meilleure raison de monter sur une moto. Jusqu’au moment où vous devez freiner immédiatement dans un virage pour quelque raison que ce soit. Soudain, la moto se redresse et quitte la ligne de courbe ciblée en direction de la circulation en sens inverse ou du fossé. Ou bien les pneus perdent leur adhérence et la moto glisse de manière incontrôlable. Évitez aussi de freiner brusquement sur le sable, car le risque de chute est élevé. C’est du moins ce qui se passait autrefois, lorsqu’il n’existait aucun système d’assistance pour les motos. Aujourd’hui, avec un dispositif adapté aux virages, les manœuvres d’urgence en angle sont parfaitement maîtrisables, à condition d’avoir le système à bord et de s’être entraîné suffisamment souvent au freinage d’urgence en virage. Après le système de freinage antiblocage classique, le dispositif de freinage a représenté un bond en avant dans la sécurité des motocyclistes.

Contrôlez la traction de la moto

Le contrôle de la traction s’opère sur la roue arrière d’une moto en l’air. Lorsque la roue arrière se soulève lors du freinage, le contrôle de l’arrêt permet d’éviter cela. Toutefois, le contrôle n’est efficace qu’en cas de conduite en ligne droite. Ce contrôle reste tout de même obligatoire sur les nouvelles machines. Cependant, les constructeurs équipent depuis longtemps leurs modèles d’autres systèmes d’assistance, dont certains sont très efficaces. Ils peuvent être divisés en deux catégories. Il s’agit d’abord des systèmes de sécurité destinés à réduire le risque d’accident ou de blessure. Ensuite, il s’agit des systèmes de confort pour soulager le conducteur et améliorer l’ergonomie. Dans ce dernier cas, le contrôle porte sur le régulateur de vitesse, les systèmes de ressorts, les amortisseurs réglables par interrupteur.

Réglez les systèmes d’assistance

Une voiture est stable sur quatre roues et, en tant que véhicule à deux voies, elle ne risque pas de se renverser dans la plupart des situations de conduite. La moto est tout à fait différente : basculante à l’arrêt, elle ne se stabilise qu’après avoir démarré, en raison du mouvement de rotation des roues. L’intervention active sur les freins ou la direction n’est donc possible que dans une mesure limitée sur une moto. Si elle arrive à l’improviste pour le motard, la situation critique peut plutôt s’aggraver que se résoudre. De nombreux systèmes d’assistance dans les motos ont donc un caractère d’avertissement ou bien ils influencent et optimisent les manœuvres de conduite à la limite des limites physiques à un stade si avancé qu’une réaction de sauvetage de la part du pilote ne semble plus possible. Néanmoins, vous trouverez un contrôle de vitesse adaptatif basé sur un radar, qui déclenche même le freinage lors de décélérations allant jusqu’à 0,5 g. Il s’agit d’une nouvelle qualité d’assistance. Il s’agit d’une nouvelle qualité d’assistance pour le cavalier. De nombreux systèmes d’assistance moderne à intervention directe utilisent des capteurs sophistiqués pour déterminer les forces agissant sur la moto.

En procédant à l’entretien de votre moto selon les recommandations présentées, sachez que vous allez réussir à relever votre défi en matière de sécurité. Vous allez garder votre moto toujours en bon état.