Vous venez d’acheter votre moto et vous vous demandez comment la conduire en toute sécurité. Cet article est pour vous. En effet, conduire une moto expose bien plus à des risques d’accident, car on n’est pas protégé par une carrosserie. Chaque chute est susceptible de vous blesser plus facilement et d’abimer votre moto.  Il est donc nécessaire de maitriser la moto et d’adopter certaines règles avant de rouler sur les voies.

Les différentes étapes pour maitriser la conduite de la moto

Voici en résumé quelques recommandations qui vous permettront d’atteindre votre objectif.

Apprendre le Code de la route

C’est la première étape parce que sans elle vous ferez du n’importe quoi sur la route devenant un danger pour vous et pour les autres usagers. Aussi, toute infraction au Code de la route vous expose à des sanctions pénales. Il est donc important de maitriser le Code de la route en vigueur dans votre pays si vous ne voulez pas subir les rigueurs de la loi par ignorance.

Pour faire simple, suivez des cours de sécurité routière. Ces cours offrent l’avantage de vous enseigner aussi bien le Code de la route que le nécessaire pour conduire une moto. Vous pourrez même vous exercer avec un encadreur. Cela minimise les erreurs de débutants comme les chutes dues à un mauvais équilibre. Toute chute peut causer des dommages aussi bien pour vous que pour la moto. C’est le moyen le plus sécurisant d’apprendre à faire de la moto. Mais il vous faudra choisir une agence compétente.

Avoir un équipement de protection

De façon générale, il vous faut au moins un casque de votre taille, des gants et pourquoi pas des bottes et une veste qui peut absorber les impacts en cas d’accidents.

Avoir un équipement de protection

Comprendre comment fonctionne une moto

Vous ne pouvez pas conduire un engin dont vous ne savez pas grand-chose. Vous risquez de l’endommager par manque de connaissance. Pour éviter de faire des erreurs qui peuvent nuire à votre moto, prenez le temps d’apprendre les basiques.

Pour commencer, vous devez savoir où se situe chaque pièce et à quoi elle sert. De façon simple, l’embrayage se situe sur la poignée gauche du guidon et permet de changer de vitesse. Sur la poignée droite, il y a l’accélérateur et le frein à main. Pour actionner l’accélérateur, tournez-le vers le bas. En appuyant brutalement sur le frein à main, c’est la roue de devant que vous arrêtez. Vous pouvez ainsi vous retrouver projeter en avant. Faites donc attention.

Préférez le frein au niveau du levier situé à côté de votre pied droit. En actionnant ce dernier, c’est la roue arrière que vous arrêtez rapidement. Le levier de vitesse est plutôt au niveau du pied gauche la plupart du temps. Il faut l’actionner en appuyant sur l’embrayage. Il existe généralement deux démarreurs, une manuelle au pied et une autre au niveau du poignet.

Il peut y avoir des modifications en fonction du type de moto.

Apprendre à conduire la moto

Ce n’est pas bien compliqué. Mais avant tout, habituez-vous aux différentes fonctions de votre moto et apprenez à rester en équilibre. Ensuite, il suffit d’enclencher le démarreur, de retirer la béquille et de mettre la première vitesse tout en appuyant sur l’embrayage. Il vous faudra lâcher progressivement l’embrayage pour que la moto roule. Gazez lentement et apprenez à rouler droit. Essayer dans une zone plus ou moins déserte à une vitesse très lente. Vous pourrez accélérer une fois que vous aurez la maitrise du guidon.

Mettez le pied gauche à terre lorsque vous sentez que vous perdez l’équilibre en utilisant le frein. Pour changer de vitesse, lâcher l’accélérateur, embrayer et passer la vitesse. Apprenez à tourner et à freiner et le tour est joué.

Les conseils

  • Anticiper autant que possible les manœuvres des autres usagers.
  • Ne pas faire d’excès de vitesse.
  • Maitriser bien votre moto avant de vous lancer en circulation. Pour l’entraînement, utilisez un espace ouvert ou un parking vide.
  • Les chutes à motos sont fréquentes, faites donc très attention.
  • Ne conduisez que quand vous êtes en état de sobriété. Si vous êtes fatigué ou que vous avez bu, faites-vous raccompagner.

Faire de la moto n’est pas compliqué. Mais si vous ne maitrisez pas correctement la technique, vous ferez énormément de chutes et ceci même tout seul sans collision. N’oubliez surtout pas les équipements de protection qui minimise vos risques de blessures.