Lors de la conduite d’une moto, vous allez rencontrer plusieurs difficultés et plusieurs risques d’accident. Voici quelques moyens qui peuvent vous rendre la conduite rassurante.

Soyez visible

Le problème de visibilité est crucial pour la moto. Toutefois, 42 % des accidents causés par les motocyclistes étaient des accidents dits visuels. Cela signifie que la moto n’a pas été vue ou a été vue trop tard. Les vêtements lumineux, les feux de croisement obligatoires pendant la journée et les feux de circulation diurne peuvent donc apporter une contribution importante à la sécurité passive.

Identifiez les zones dangereuses

Le problème de la mauvaise visibilité se pose naturellement surtout dans les situations où il s’agit d’accorder le droit de passage. Ce constat banal se reflète pourtant tragiquement dans les statistiques actuelles des accidents. Les intersections et les carrefours sont de dangereux points noirs pour les collisions entre les motos et les autres usagers de la route. Il est donc conseillé aux motocyclistes à deux roues d’aborder ces situations de manière prudente et défensive et, si possible, de rechercher le contact visuel avec les autres usagers de la route.

Jouez la sécurité

La sécurité est un facteur important pour la conduite d’une moto. Pour vous sentir en sécurité, améliorez votre propre visibilité, conduisez de manière défensive et avec prévoyance, soyez prudent aux carrefours, établissez un contact visuel si possible. Il faudrait aussi porter un équipement de protection complet et utiliser une moto en bon état. De même, vous devez améliorer les compétences d’équitation et être prudent lorsque vous roulez en groupe.

Misez sur la pratique

Les professionnels se réfèrent également à une étude très détaillée réalisée par l’Association des Constructeurs européens de motocycles. Cette étude montre que les motocyclistes qui ont été impliqués dans des accidents ont, en moyenne, une expérience de la conduite nettement inférieure à celle des motocyclistes d’un groupe témoin de mêmes tailles qui n’ont pas eu d’accident. Une formation régulière à la conduite et à la sécurité semble d’autant plus judicieuse de ce point de vue. Pour être performant dans la conduite d’une moto, il faudrait effectuer cet exercice de manière plus régulière.

Évitez la conduite en groupe

Une augmentation des accidents peut également être observée dans la conduite du groupe. Dans un groupe, les conducteurs surestiment plus souvent leur vitesse que les conducteurs solitaires en raison des effets de la dynamique de groupe, ou les conducteurs expérimentés fixent une vitesse trop élevée pour les passagers moins expérimentés dans des situations critiques.

Évitez l’excès de vitesse à risque

La cause la plus fréquente des accidents en solo est la vitesse inadaptée, qui est également un facteur pouvant être contrôlé activement par le conducteur. Dans ce contexte, il n’est pas étonnant que la probabilité de subir un accident dépende également du type de véhicule. Les motos de sport, par exemple, sont impliquées dans des accidents beaucoup plus fréquemment que les autres catégories de motos. Cela peut s’expliquer par le faible rapport poids et puissance, qui exige un très bon contrôle du véhicule, mais aussi par l’âge moyen nettement plus bas des conducteurs de ces machines. 40 % des pilotes de moto de sport ont moins de 26 ans et appartiennent donc à une tranche d’âge particulièrement exposée aux accidents.

Protégez-vous complètement

L’insuffisance des vêtements de protection est une cause importante de blessures graves ou mortelles. Les recherches sur les accidents menés montrent que 75 % des victimes d’accidents analysées ne portaient qu’un casque, mais aucune autre protection pour les autres parties du corps. Seuls 25 % d’entre eux disposaient d’une protection complète, à savoir un casque, une combinaison en cuir ou une veste et un pantalon, des gants et des chaussures adaptées.

En respectant les mesures de conduite mentionnées, votre sécurité est assurée. Vous allez rouler en toute sécurité.