Dans l’objectif de réduire le niveau de pollution atmosphérique sur la route, il est mis en place un système performant. Il s’agit de la vignette Crit’Air. Il permet de reconnaitre les véhicules les plus polluants et de leur interdire l’accès à certaines zones sur le territoire français. Quelles sont ces zones ? Nous vous invitons à les découvrir dans ce contenu.

La vignette Crit’Air : à quoi sert-elle ?

La vignette Crit’Air est une étiquette qui est collée sur les véhicules dans le but de leur permettre de circuler dans les villes dans lesquelles il y a des Zones à faibles émissions. Dans ces villes, seuls les véhicules qui disposent de la vignette 0 ou 1 sont autorisés à circuler.

En revanche, dans les autres villes, ce sont les préfets qui décident de l’application de la circulation différenciée. Ainsi, à certaines heures, certains véhicules sont interdits de passage.

Plusieurs types de véhicules sont concernés par la vignette. Il s’agit des véhicules des particuliers, des deux roues, des bus, des poids lourds et des utilitaires. Pour les voitures, il est indispensable de coller l’étiquette au niveau du pare-brise.

Quelle vignette Crit’Air pour son véhicule ?

Le principe de délimitation des zones

Chaque ville définit ses critères d’application en ce qui concerne l’utilisation des vignettes Crit’Air. On distingue essentiellement trois zones : la ZPA, la ZPAd et la ZCR.

Les villes qui optent pour le premier système, le système de la ZPA ou Zone de Protection de l’Air, déterminent un périmètre de circulation différenciée lorsqu’il y a un pic de pollution.

La ZPAd, quant à elle, correspond aux villes dont les périmètres de circulation ne sont pas clairement définis. Elle peut concerner un département entier. Dans ce cas, les restrictions de circulation peuvent s’appliquer de façon temporaire.

Enfin, la ZCR est, elle, a un impact plus important que les deux autres. Elle correspond aux zones environnementales pour lesquelles les règles en matière de circulation sont fixes et appliquées de façon constante. En fait, quel que soit le niveau de pollution, ces règles sont mises en application.

En général, la ZCR est appliquée pour les centres-villes et permet d’exclure les véhicules en circulation depuis de nombreuses années. Pour cause, ils sont les plus polluants.

Les villes soumises à la restriction de circulation

À l’heure de rédaction de cet article, toutes les villes françaises ne sont pas concernées par le dispositif de la vignette Crit’Air. Néanmoins, de nombreuses villes sont déjà impliquées dans le processus. En voici une liste :

  • Auch et Gers : application de ZPAd ;
  • Annecy et Haute-Savoie : ZPA est appliquée ;
  • Angers et Maine-et-Loire : application de ZPAd ;
  • Bordeaux et Gironde : application de ZPA ;
  • Chambery et Savoie : le principe de ZPA est appliqué ;
  • Chartres et Eure-et-Loir : application de ZPAd ;
  • Clémont-Ferrand et Puy-de-Dôme : ZPAd est appliquée ;
  • Dijon et la Côte-d’Or : seule ZPA est appliquée
  • Guéret et Creuse : ZPAd est mise en application ;
  • Grenoble et sa métropole : ZPA et ZCR sont mises en œuvre ;
  • La Roche-sur-Yon et Vendée : principe de ZPAd ;
  • Lille et sa métropole : ZPA et ZCR sont appliquées ;
  • Lyon et Villeurbanne : ZPA est appliquée ;
  • Marseille et Bouches-du-Rhône : mise en œuvre des principes de ZPAd ;
  • Montpellier et Hérault : application de ZPAd ;
  • Niort et Deux-Sèvres : ZPAd ;
  • Orléans et Loiret : ZPAd ;
  • Paris : ZPA et ZCR sont appliquées ;
  • Pau et Pyrénées-Atlantiques : ZPAd est appliquée ;
  • Poitiers et Vienne : ZPAd ;
  • Rennes : ce sont les principes de ZPA qui sont mis en œuvre ;
  • Strasbourg et sa métropole : ZPA et ZCR sont appliquées ;
  • Valence et Drôme : ZPAd est appliquée ;
  • Vallée de l’Arve : application de ZPA ; 

Bien entendu, au fil du temps, de nombreuses villes rejoindront la liste, puisque le dispositif de la vignette Crit’Air doit être étendu à plusieurs autres régions.

Comment obtenir une vignette ?

Compte tenu de l’importance de la vignette Crit’Air, il est recommandé à chaque propriétaire de véhicule de l’avoir. Cela permet de circuler librement sur toute l’étendue du territoire national en tenant compte des règles définies par chaque ville. Mais comment l’obtenir ?

La démarche se déroule entièrement en ligne. La première étape consiste à se rendre sur le site www.certificat-air-gouv.fr dans le but de faire une simulation. Cet exercice permet de savoir quelle vignette Crit’Air correspond au véhicule. Ensuite, il faut payer le tarif requis pour l’obtention de la pièce. Le tarif est de 3,67 € avec les frais de port inclus.

Une fois que le paiement est effectué et que tous les renseignements sont fournis, la livraison de la vignette peut se faire dans un délai de 10 jours. Elle se fait à l’adresse indiquée sur le certificat d’immatriculation du véhicule.