La vignette Crit’Air existe dans le but de réduire la pollution atmosphérique dans les villes. Basée sur des critères prédéfinis, elle définit le niveau de pollution d’un véhicule et réduit les zones dans lesquelles le propriétaire peut circuler. Si elle est obligatoire dans certaines villes, dans d’autres, elle reste pour l’instant facultative, même s’il est fortement recommandé de l’avoir. Pour cela, chaque conducteur doit choisir sa vignette. Comment savoir laquelle correspond à votre véhicule ? Nous ôtons le voile sur tout ce que vous devez savoir !

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

La vignette sert à classer les véhicules en fonction de leur niveau de pollution. Le but de la mesure est d’encourager les conducteurs à opter pour des véhicules plus écologiques et moins polluants.

À cet effet, dans certaines zones de quelques villes, il est impossible de rouler sans avoir la vignette Crit’Air. C’est le cas entre autres à Paris, à Toulouse, à Lyon et à Strasbourg. Avec sa vignette, l’automobiliste peut circuler aux heures de pic de pollution et dans les zones à faibles émissions mobilité. Au final, l’objectif est d’avoir des villes où il fait bon vivre.

Les catégories de la vignette pour voiture

Au début, la vignette devait distinguer les véhicules en 4 catégories. Cependant, 4 catégories, cela semblait trop restrictif. Pour cette raison, le nombre a été revu et augmenté pour qu’on ait 5 différentes catégories. Toutefois, aujourd’hui, il existe en réalité 6 catégories ; la 6e correspond aux voitures électriques et hydrogènes moins polluants.

Finalement, voici les 6 catégories de vignettes Crit’Air qui existent :

  • Crit’Air vert : la vignette a une couleur verte et correspond aux véhicules 100 % électriques ;
  • Crit’Air 1 : elle a une couleur violette et désigne les voitures hybrides rechargeables et les véhicules essence Euro 5 et Euro 6 immatriculées dès le 1er janvier 2011 ;
  • Crit’Air 2 : la vignette a une couleur jaune et désigne les véhicules diesel Euro 5 et 6 immatriculés dès le 1er janvier 2011 et les voitures essence Euro 4 immatriculées entre 2006 et 2010 ;
  • Crit’Air 3 : la couleur de la vignette est orange. Cette dernière correspond aux véhicules diesel Euro 4 immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010. Sont aussi pris en compte les véhicules essence Euro 2 et Euro 3 immatriculés entre 1997 et 2005 ;
  • Crit’Air 4 : la vignette a une couleur marronne et désigne les voitures diesel Euro 3 sorties entre 2001 et 2005 ;
  • Crit’Air 5 : avec sa couleur grise, la vignette indique que la voiture est une voiture diesel Euro 2 immatriculée entre 1997 et 2000.
Quelle vignette Crit’Air pour son véhicule ?

Choisir la bonne vignette pour sa voiture

La vignette Crit’Air ne doit pas être choisie au hasard. Son choix doit plutôt se baser sur des critères précis. Par exemple, vous devez tenir compte du type de votre véhicule. Selon qu’il soit un utilitaire léger, une voiture simple, un scooter ou un poids-lourd, vous n’opterez pas pour la même vignette.

Par ailleurs, tenez compte du type d’énergie qu’utilise la voiture. Sur ce point, on distingue les véhicules essence, les véhicules diesel et les voitures électriques. La vignette choisie dépendra de l’énergie.

Enfin, considérez la Norme Euro, qui définit les seuils d’émission polluantes. À défaut de cette norme, prenez en compte la date de la première immatriculation de votre automobile.

Comment obtenir la vignette pour son véhicule ?

La demande pour obtenir une vignette Crit’Air pour votre véhicule se fait entièrement en ligne, sur le site internet certificat-air-gouv.fr. Pour en faire la demande, il suffit de remplir un formulaire en fournissant les informations suivantes :

  • Votre nom et votre prénom ;
  • Votre adresse mail ;
  • Le numéro d’immatriculation de votre véhicule ;
  • La date de la première immatriculation du véhicule.

Après avoir rempli le formulaire, vous effectuez un paiement et le certificat vous est envoyé 10 jours plus tard. Pour les personnes qui ne veulent pas faire la procédure en ligne, il est possible de se rapprocher de la mairie ou de la préfecture dont elles dépendent.

Combien préparer pour obtenir la vignette ?

Pour permettre à tous les automobilistes de se procurer une vignette Crit’Air, le prix est totalement réduit. Sans les frais de livraison, il est de 3,11 €. En revanche, avec les frais de livraison, le coût est de 3,67 €.

À la réception de votre vignette, collez-la à l’avant de votre véhicule pour qu’elle soit bien visible depuis l’extérieur. Pour un 2 ou 3 roues, la vignette se place au niveau de la fourche. Par contre, pour une voiture, un poids-lourd ou un utilitaire, on la met à l’intérieur du véhicule. La face recto doit être visible de l’extérieur, dans l’angle inférieur droit du pare-brise.

Rouler sans la vignette, quelles sanctions ?

Pour un véhicule qui se déplace dans une zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) sans la vignette Crit’Air, la sanction peut être le paiement d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €. Mais dans les autres cas, en général, le montant de l’amende est de 68 €. En revanche, pour un poids lourd, l’amende appliquée est de 135 €.

Pour éviter de payer une amende dont le coût peut être considérable, il est fortement recommandé d’avoir une vignette Crit’Air. Elle est valable pendant toute la durée de vie du véhicule.